Nyx Déesse de la Nuit

 

C'est un beau Mythe. Dieu ou désse, quelle importance! Je veux le partager avec mes lecteurs.

 

 1) Nyx Déesse de la Nuit

 

Nyx (Gr. 

Νυξ; Lat. Nox) est la déesse de la Nuit. Pour Hésiode, elle a été conçue à partir de Chaos en même temps qu'Erèbe.

Dans la mythologie orphique Nyx était la coquille de l'oeuf cosmique.

Sa demeure se trouvait au delà du pays d'Atlas, à l'extrême Ouest, mais elle demeurait aussi dans les enfers.

 

Avec Erèbe, elle engendra:

• Ether, la partie la plus brillante de la haute atmosphère ;

• Héméra, le Jour.

• Epiphron, la Prudence selon Hygin.

• Eléos, la pitié et la compassion qui avait un autel à Athènes où les enfants d'Héraclès avaient cherché refuge alors qu'ils étaient poursuivis par Eurysthée. Adraste était venu y prier après la bataille de Sept contre Thèbes pour que les guerriers morts soient enterrés.

• Charon, le nocher des enfers.

❖ Les enfants de Nyx

Elle engendra à son tour sans présence de l'élément mâle des abstractions et allégories toutefois Hyginus et Cicéron (De natura rerum 3,17) indique Erèbe comme le père.

Nuit et le cortège d'étoiles

Edward Robert HUGHES

Nyx enfanta l'odieux Moros (Sort), Kèr la noire et Thanatos (Mort); Elle enfanta Hypnos (Sommeil) et, avec lui, toute la race des Songes, les mille Oneiroi, et cependant cette ténébreuse déesse ne s'était unie à aucun autre dieu. Ensuite elle engendra Momos (Sarcasme)Oizys plein de douleurs (Détresse), les Hespérides, qui par delà l'illustre Océan, gardent les pommes d'or et les arbres chargés de ces beaux fruits, les Moires et les Kères inhumaines, ClothoLachésis et Atroposqui dispensent le bien et le mal aux mortels naissants, poursuivent les crimes des hommes et des dieux et ne déposent leur terrible colère qu'après avoir exercé sur le coupable une terrible vengeance. La funeste Nyx conçut encore Némésis(Vengeance), ce fléau des mortels, puis Apaté (Tromperie)Philotès (Amour sexuel), la triste Géras (Vieillesse)Eris (Discorde) au cœur opiniâtre.

On la dit aussi mère de Styx mais en général les parents sont Océan et Téthys

Zeus avait voulu chasser Hypnos de l'Olympe et le jeter à la mer son fils car il l'avait endormi pendant qu'Héra faire périr Héraclès. Sa mère était intervenue avec succès en faveur de son fils.

Dans l'art, Nyx est représentée comme une déesse ailée ou conduisant un char au milieu des étoiles, la tête couronnée d'une auréole de brume.

❖ Filiation

Chaos

NYX

Epoux*

Enfants

Erèbe*

Aether

Héméra

Charon

Epiphron, Eléos

-

ALLEGORIES

HESPERIDES,

MOIRES

❖ Sources antiques

❖ Bibliographie

Bibliothèque virtuelle

  • Quelques livres de librairie pour approfondir le sujet
  • Dictionnaires et encyclopédies Larousse.
  • Encyclopédie Universalis.
  • Encyclopædia Britannica.
  • Encyclopédie de la mythologie d'Arthur COTTERELL; Edition Parragon, 2004.
  • Encyclopédie illustrée de la mythologie d'A. COTTERELL et R. STORM. Editions de l'Orxois, 2000.
  • Dictionnaire des mythologies en 2 volumes d'Yves BONNEFOY, Flammarion, Paris, 1999.
  • L'encyclopédie de la mythologie : Dieux, héros et croyances du monde entier de Neil PHILIP, Editions Rouge et Or, 2010
  • Mythes et légendes du monde entier; Editions de Lodi, 2006.
  • Mythes et mythologie de Félix GUIRAND et Joël SCHMIDT, Larousse, 1996.

2) Les archétypes d’Ereshkigal

Après plusieurs recherche à propos d’Ereshkigal, déesse qui eu une grande décision pour ma vie, devenir ma patronne ! J’ai pu remarquer qu’elle avait pour certains un seul archétype. Je dois bien avouer que j’ai du mal à être d’accord avec cela, je pense qu’on peut facilement trouvé plusieurs archétype chez une même déesse. Le but de mon article et donc d’exposer les différents archétypes et de trouvé un lien avec Ereshkigal. Je suis d’ailleurs en plein dedans avec ma formation à l’Ordre de Déa.

Il y a un total de 10 archétypes :

L’enfant

La mère

L’amante

La guerrière

La dame blanche

La dame noire

La guérisseuse

La sorcière

La prophétesse

La chamane

Certains Archétypes seront donc exposé ici. Je passe l’enfant et la mère pour Ereshkigal, je ne vois pas cette aspect pour cette déités, bien que la mère aurait pu y rentrer.

L’Amante

J’ai commencé cette archétype avec beaucoup de confiance, c’est une facette qui m’attire et me parle tout a fait en tant que femme nous avons tous une part d’amante en nous. Je sais que ça peut paraître dur à croire mais c’est l’archétype qui permet de prendre confiance en soi et d’aimer son corps ! Au départ je ne pensais pas travailler avec Ereshkigal, j’avais encore des doutes sur le fait qu’elle m’accompagne ou non. Et puis au fur et à mesure j’ai ressentis le besoin d’utiliser cette archétype pour me rapprocher d’elle. Je ne donnerais pas l’exercice en détail car ça reste confidentielle avec l’Ordre de Déa.

Lors de mon exercice j’ai ressentis une telle puissance et le fait de savoir que ma patronne était à mes côté m’a donné une joie et une grande satisfaction. C’est une déesse très puissante, craint pour des raisons que je peux tout a fait comprendre mais elle est loin d’être aussi sanglante qu’on veut bien nous le faire croire. J’ai pu facilement me rendre compte que les déesses dites lumineuse était bien plus cruelle que les sombres.

Finalement Ereshkigal est une vrai amante, de part sa relation avec Nergal. Le fait qu’ils aient partager 7 jours et 7 nuits d’amour prouve à quel point cette déesse est fait pour l’archétype de l’amante. Elle a également usée de ses charmes pour le séduire. Je pense que si vous voulez facilement entrée en contact avec elle, vous pouvez utiliser cette facette de sa personnalité.

La guerrière

J’étais très motivé par cette archétype quand j’ai commencé à lire la leçon. Et puis au fil du temps une dépression post automnale m’a prise au dépourvu, aucune motivation, goût à rien bref j’étais au fond du trou ! Un soir en rentrant chez moi une petite voix m’a murmurer « il est temps », temps de quoi ? Je n’ai pas très bien compris sur le moment. La soirée ce passer tranquillement et alors que mon homme était devant la télé je me suis dis qu’il était temps que je fasse cette exercice sur la guerrière.

Après mon yoga je me suis allongé par terre, un casque audio sur les oreilles avec une musique d’ambiance. La chienne et le chat allongé à mes côtés comme pour m’accompagner. Je me suis détendu, j’ai fermé les yeux et me voici partie dans ma méditation. Je me suis retrouvé dans un lieu que je connaissais très bien ! Mon institut ! Depuis le mois de juin, j’ai repris un institut de beauté, stress et doute son mon lot quotidiens, alors que de plus normal que de ce retrouver là-bas ?!

J’étais donc dans ce lieu familier, un épais nuage noir était aussi présent. On avait l’impression qu’il avait le feu dans les locaux mais en réalité pas du tout. J’ai pu interpréter cette chose comme étant mon état de dépression, la noirceur qui m’empêcher d’avancé et de me vidée l’esprit. Au départ, je n’ai pas trop su ce qu’il fallait que je fasse, alors j’ai voulu sortir pour aérer tout ça, mais cette chose noir m’a retenu et m’a « attaché » contre un des murs. J’étais liée à mon institut par les pieds, les poignets et le cou.

C’est à ce moment qu’elle est apparut, l’instant ou j’ai commencé à paniquer. Elle n’a pas eu besoin de ce présenter à moi je l’ai reconnu directement, elle c’est avancé vers moi et m’a parlé calmement m’expliquant ce que je devais faire pour me dégager de cette emprise. Tout simplement visualisé une lumière blanche partant du bas de mes pieds et remonter jusqu’à ma tête pour me libérer. J’ai écouté et c’est ce que j’ai fais, après quelques minutes j’étais enfin libre.

Mais cette chose noir n’en avait pas fini avec moi, il c’est alors matérialisé en un homme sombre, une sorte d’homme goudron et à commencer à modeler une arme. Pour moi, j’étais foutu mais pour Ereshkigal, il n’en était rien. Elle m’a alors donné une épée, magnifique et forte et m’a dit de combattre et de ne pas m’arrêté tant qu’il ne serait pas mort.

J’ai sentis la force de la guerrière et je me suis battu pendant de longue minutes sans m’arrêté jusqu’à détruite cet être horrible. Puis tout est redevenu clair, le soleil et revenu et la vie à reprit son long fleuve tranquille. Ma déesse à récupérer l’épée et m’a salué avant de repartir dans son royaume. Moi j’ai repris conscience de mon corps et du lieu où je me trouvais. Après cette expérience, je me suis sentis heureuse et épaulé, j’étais regonflé à bloc !(La Dame Noire)